EMBARQUEMENT POUR LA GUYANE

Défilés sur défilés, Murielle Kabile enchaîne les représentations à l’international et poursuit son tour du monde artistique pour franchir cette fois, le sol guyanais.

Invitée d’honneur à la Guyane Fashion Week en Octobre 2018, l’artiste a saisi une nouvelle fois l’opportunité de faire découvrir son art et partager sa passion. Bien plus qu’un déplacement professionnel, ce fut l’occasion pour elle d’explorer un nouveau pays au mélange culturel enrichissant et inspirant, entre maisons créoles colorées, marchés de rue et végétation luxuriante.

Au programme de cette nouvelle semaine pleine d’émotions, plusieurs rôles ont été donnés à la designer hair couture. Membre du jury de prestige lors de la Kamisa d’Or, un concours ouvert aux jeunes créateurs de Guyane, Murielle Kabile s’est vu confier la mission de remettre le prix au plus méritant.

Pour cette nouvelle édition, la lauréate 2018 fut la jeune artiste Danitza Florimond.

Suite au concours, la designer s’est activée à la préparation des deux grands shows Hair Couture en enchaînant castings, essayages et répétitions.

La nuit tombée, elle a été invitée à participer en tant qu’intervenante principale lors de la Conférence et Projection du documentaire «Ouvrir la voix» réalisé par Amandine Gay. Ouvrir La Voix’ est un documentaire sur les femmes noires issues de l’histoire coloniale européenne en Afrique et aux Antilles. Le film est centré sur l’expérience de la différence en tant que femme noire et des clichés spécifiques liés à ces deux dimensions indissociables de notre identité femme et noire. Il y est notamment question des intersections de discriminations, d’art, de la pluralité de nos parcours de vies et de la nécessité de se réapproprier la narration. Murielle Kabile a pris la parole pendant ce débat pour raconter son histoire et son expérience à une quarantaine de femmes. Les échanges entre les différents participants furent touchants et inspirants.

LES FASHION SHOWS

Avant le premier défilé, Astrid, un des membres de l’équipe Guyane Fashion Week, s’est assurée de faire  décompresser les designers en leur réservant une belle surprise quelques heures avant le show.

Noémi d’Hollande et Murielle Kabile ont donc profité d’une balade fluviale raffraichissante sur la rivière du Comté, à la découverte des beaux paysages guyanais. Pour clore ce moment de détente en beauté, les artistes ont eu la chance de déguster des plats locaux lors d’un repas gastronomique
organisé chez un habitant.

Placé sous le thème de la Haute Couture, ce premier défilé VIP organisé chez le concessionnaire Audi Guyane attendait une clientèle très sélecte. Des designers de renom venus d’ici et d’ailleurs telles que Christel Nirk, Naomi Rosheuvel ou encore Beverly A ont également présenté leurs créations durant cet évènement prestigieux. Murielle Kabile a marqué la clôture du défilé avec quelques pièces de la collection Fusion que l’on a pu voir lors de sa Fashion Week Hair Couture à Paris en juillet dernier.
Séduits, les invités VIP ne tarissaient pas d’éloges sur le talent de l’artiste et ont adhéré à son univers
Hair Couture.

Pour cette dernière représentation, la grande finale a eu lieu au centre aquatique de Cayenne. Un show dans un espace insolite couvert par France Télévision Guyane 1ère. Murielle Kabile a marqué le coup en proposant un univers multiethnique autour des amazones. Un thème exotique qui fait écho à la culture guyanaise. Pour se faire, elle a sélectionné et croisé quelques pièces des collections Fusion,
Hair du Temps et Futuristic Hair afin de plonger le public dans son monde mais aussi à travers sa force culturelle et ses origines. Plein succès pour l’artiste qui, encore une fois, en a conquis plus d’un.

La Guyane Fashion Week marque un nouveau chapitre dans la carrière de Murielle Kabile qui lui a permis de remplir une mission lui tenant à coeur : apporter et partager son savoir-faire avec les nouvelles générations dans le but de les motiver, de leur montrer que rien n’est  impossible et qu’il faut croire en soi.